Lagdo : les déchets plastiques font defi à l’environnement.
379 vues

Lors de nos visites dans l’arrondissement de Lagdo, le département de la Benoue dans le nord. Connu comme un village le lac de barrage dont il tient son nom et connu aussi comme la principale source d’approvisionnement en point éau de toute la région. Cependant, nous avons constaté que tous les marchés de la ville sont cloisonnés par les déchets plastiques non biodégradable où personne n’a l’idée de faire le ménage autour de sa marchandise. Ce qui implique le manque de la présence de l’entreprise hysacam dans ce milieu et de même le manque des infrastructures appropriées pour permettre aux vendeurs d’étaler leurs marchandises.

Pendant cette petite période de notre séjour, j’ai eu à visiter quelques marchés, je me suis rendu compte que la population est habituée. Car elle ne se soucie à éviter, du moment ou leurs marchandises sont bien placées. Pour pousser le bouchon encore plus loin, j’ai demandé à Diddi aissatou rétrouver sur le marché de djipordé de savoir pourquoi, personne ne cherche à mettre de la propriété ? elle nous fait savoir que « il y a de fois que c’est le lac qui rejette ces plastiques non biodégradables. Compte tenue de l’absence de Hysacam, ces plastiques sont déversés partout au marché ».

Nous savons tous que les déchets plastiques lorsque le soleil les chauffes, ils polluent énormément la nature, c’est aussi l’une des premières causes de mortalité chez las animaux. Ils seraient mieux aux autorités de l’arrondissement de Lagdo d’amener sa population à changer des habitudes de consommation afin d’adopter un comportement plus écoresponsable en accord avec la transition écologique actuelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.